#3 Livre: sensations, souvenirs et philosophie

#3 Livre: sensations, souvenirs et philosophie

Je n’ai jamais lu un livre aussi joliment écrit (ça change des tweets de l’auteur). C’est tellement agréable à lire. Dès les premiers mots, nous sommes plongés dans une douce ambiance qui rappelle un printemps d’enfance: « C’est une duchesse brisée d’osier sec, posée sur des ardoises, face à l’océan, dont les coussins tâchés par la résine accusent un bleu douteux » . C’est une sorte d’autobiographie philosophique. C’est vraiment génial et j’adore le concept.

L’auteur organise ses sortes de chapitres par thème et dans chaque chapitre tout se suit si bien, les transitions sont magnifiques. Bon ce que j’y reproche (mais c’est juste à cause de mon niveau de culture et de la limitation de mon lexique personnel) parfois on se perd un peu. J’ai du mal à lire ce livre trop longtemps parce que, comme de nombreux livres de philosophie, il fait beaucoup travailler ma tête. Mais je pense que c’est une bonne chose puisque ça signifie que j’apprends des choses. Il donne envie d’écrire et inspire à de belles choses simples similaire au sentiment que l’on a lorsqu’on se promène en bord de mer.

Ce que j’ai le plus aimé dans cet ouvrage c’est lorsque l’auteur raconte ses souvenirs: « A mi-course, dans la lumière exténuée qui baigne les fleurs sèches, Aurelien descend cueillir quelques pissenlits pour les souffler dans mes cheveux puis compter ceux qui s’y accrochent. » page 67. Comment il parle de choses qui paraissent si simples mais qui sont si belles lorsqu’elles sont bien décrites. J’ai également adoré les métaphores et comparaisons que Raphaël Enthoven utilise, c’est beau, autant dans comment les mots sont alignés que comment on les visualise dans notre tête. Comme « c’est quand il rase le sol que le soleil brille le mieux, c’est à la dernière minute qu’on a soif de la vie, c’est sur le quai de la gare que les amants s’aiment le plus ».

Je recommanderais ce livre à quelqu’un qui aime voir plus loin que son nez, qui s’intéresse à des choses souvent vues comme banales. Je le conseillerais également à une personne ayant un esprit créatif et visuel puisque comme je l’ai dit précédemment c’est un livre avec de belles figures de styles qui sont magnifiques à visualiser ou même encore à représenter sur papier.

Petit bonus : https://m.ina.fr/video/3321016001/raphael-enthoven-un-jeu-d-enfant-video.html

J’ai trouvé une très courte vidéo de Raphaël Enthoven qui s’exprime sur son ouvrage, vidéo qui m’a inspirée pour le titre de mon article.

Bonnes lectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *