Edito #17 : Isolement, prêts pour une Co Vie de Merde ?

Edito #17 : Isolement, prêts pour une Co Vie de Merde ?

Bon, cette fois ça y’est, le pays est à l’arrêt. Chacun s’apprête à s’enfermer chez soit pour un bon bout de temps avec comme meilleurs compagnons Netflix, 17 tonnes de pâtes et 5 000 rouleaux de PQ.

Le coronavirus vient de frapper à nos portes et tel un tueur en série il vient d’appuyer sur sa gâchette et a assassiné froidement nos cinémas, nos stades, nos restaurants, nos potes et nos cuites du jeudi soir. Pire encore, ce virus nous tue nous. Alors évidement en terme d’efficacité ça reste à prouver, c’est un peu l’équivalent de Philippe Candeloro au concours de l’élégance et du bon goût. Mais malheureusement, bien qu’étant un boulet dans l’art de buter sa cible, le coronavirus vise parfois juste et ça fait mal. Car le nombre de morts est déjà trop élevé et ne risque pas de diminuer dans les jours qui viennent.

Pourtant, le gouvernement a su prendre des décisions drastiques sur lesquelles nous français avons su chier allègrement. Entre bronzette dans les parcs chez les parisiens, dernier pintage dans la rue de la soif pour les rennais, dévalisement des rayons de supermarchés (qui au passage montre qu’en cas de fin du monde l’individualisme sera porté en triomphe) et dépôt de bulletin électoral pour une bonne partie d’entre nous, nous avons su profiter une dernière fois de notre connerie avant de nous enfermer à double tour dans nos maisons pour de longues semaines.

Après certes, on est cons mais les mesures mises en place par le gouvernement restent relativement faibles et parfois contradictoires. On ne peut pas se permettre de pointer du doigt des attitudes jugées irresponsables tout en sommant les citoyens d’aller voter.

D’ailleurs, la soirée électorale de TF1 a été un bon exemple de foutage de gueule. Avec d’un côté des médecins soutenant une responsabilité civile consistant à rester chez soi et à éviter le contact avec autrui. Et de l’autre Anne-Claire Coudray qui préférait employer le terme « devoir citoyen » au lieu du mot « vote ». Déjà d’une part, il faudra arrêter de parler de « devoir citoyen » pour le vote car s’abstenir peut révéler d’un acte politique délibéré (et donc une expression citoyenne comme une autre), et d’autre part voter c’est bien mais encore faut-il comprendre pourquoi on le fait. Mais bref, revenons à notre sujet de base !

Car désormais le « devoir citoyen » c’est celui de se trouver un endroit dans les heures qui viennent et d’y rester une bonne fois pour toute ! D’ailleurs, ce « devoir citoyen » le gouvernement ferait bien de l’appliquer en mettant en sécurité sa population à travers des décrets de confinement, tout comme les entreprises qui devraient cesser de faire travailler leurs salariés quand les emplois concernés ne sont pas impératifs (OUI, Uber Eats et Deliveroo, sachez que le monde peut survivre sans se faire livrer des burgers par des travailleurs précaires qui ont manqués de se faire renverser par 6 Fiat Punto en une soirée).

Bref, ça va être chiant les relations sociales vont nous manquer mais malgré tout, bon confinement à tous en espérant que vous soyez dans un endroit agréable (les habitants de Roubaix désolé !). Ce virus on est largement favoris pour le mater. C’est un peu Covid contre Goliath (ouais clairement je vais m’isoler ça va me faire du bien).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *