Désagréable – Fragments de vie #9

Désagréable – Fragments de vie #9

Je me sens tellement désagréable. Désagréable, ennuyeuse. Il est magnifique quand il sourit mais quand il parle avec moi il ne sourit jamais. Je ne suis pas drôle, je ne le fais pas rire. Il s’ennuie quand il est près de moi. C’est pour ça qu’il passe son temps avec d’autres gens dès qu’il peut ? Je suis jalouse, tellement jalouse, ça me tue, j’aimerais ne plus être jalouse. A quoi ça sert ? C’est tellement inutile. Je suis jalouse peut-être parce que ces gens ne sont pas ce que je suis. Parce que je ne serai pas ce qu’ils sont. Je ne suis pas eux. Je t’ennuie, je te mets de mauvaise humeur, je râle, je boude, je m’énerve, je suis susceptible. Alors pourquoi tu restes ? Va avec tous ces gens tellement plus proches de toi. Tellement plus toi.
Et là, il ne lit pas mon texte, et il se retourne vers moi.
– J’ai envie de te croquer. T’es mignonne quand tu boudes. Elle est mignonne ta bouche. C’est ce qui m’a attiré en premier. Juste avant tes yeux. Parce que tu souriais. Et puis t’as un mignon petit nez aussi. Tu trouves pas ?
Je secoue la tête. Lui appuie sur mon nez et rit.
– Ah c’est trop mignon. J’ai envie de te croquer, t’es trop mignonne. Tu viens chez moi dans quinze jours !

Et le cours a repris. Mon cœur reste un peu triste, mais un peu heureux aussi. Je suis celle qui pourrait faire chavirer ce couple. Les humeurs changeantes, la susceptibilité pas possible, je suis, contrairement aux apparences, sans doute celle qui montre le moins son amour.
Je me déteste dans ces moments-là.

– Je t’aime. Il me dépose un bisou sur le bras, après m’avoir fait une blague pourrie. Il se retourne pour redire cette blague à quelqu’un d’autre.

Pardon d’être aussi insupportable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *