Petite histoire du Club Des 27

Petite histoire du Club Des 27

S’il y a quelque chose qui me fascine depuis mon enfance, c’est bien le club des 27. Vous en avez sans doute déjà entendu parler, et si cela est le cas, je suis presque sûre que cette curieuse malédiction vous interroge également.

Histoire de tous commencer la lecture de cet article sur la même longueur d’onde, faisons ensemble un rapide point sur le sujet. Le club des 27 est le surnom donné à un ensemble d’artistes mort à l’âge de 27. La majorité de ces artistes sont des artistes rock et blues, mais en 2017, Kim Jong-Hyun, une pop star coréenne a rejoint la longue liste du club des 27, contenant un peu moins d’une centaine d’artiste.

Le premier véritable artiste à mourir à l’âge de 27 ans est Robert Johnson, guitariste et chanteur de blues Américain le 16 août 1938, dans des circonstances mystérieuses. Mais l’histoire du club des 27 commence réellement avec la mort de Brian Jones, membre fondateur des Rolling stones, au côté de Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Bill Wyman. Retrouvé mort dans sa piscine par une amie le 3 juillet 1969, à l’âge de 27 ans. De nombreuses théories racontent que sa mort aurait été orchestré par Mick Jagger et Keith Richards. Brian Jones sera le premier d’une longue ligné d’artistes à mourir à cet âge, dans un lapse de temps très court, puisqu’elle se comprennent entre 1969 et 1971. Ce court laps de temps participera largement à l’inscription du club des 27 dans l’esprit des gens. Un peu plus d’un an plus tard, ce sera le guitariste Jimi Hendrix qui sera retrouvé mort dans un hotel, probablement mort asphyxié par son vomi à l’âge de 27 ans également. Janis Joplin est retrouvée morte trois jours après l’enterrement de Jimi Hendrix, d’une overdose d’héroïne. Puis un an plus tard, ce sera Jim Morrison, surement mort d’une crise cardiaque, car en effet, encore une fois, les circonstances de sa mort restent mystérieuses. La mort rapprochée de ces nombreux artistes, entre 1969 et 1971, auxquels on peut d’ailleurs ajouter Alan Wilson, un musicien américain, cofondateur et leader du groupe Canned Heat, furent les événement déclencheurs de la création du tristement célèbre “club des 27”.

Mais l’existence de ce club ne se confirme que par le suicide de Kurt Cobain en 1994 même si certains soutiennent encore aujourd’hui qu’il aurait été assassiné par sa femme, Courtney Love, à l’époque chanteuse du groupe Hole. La mère de ce dernier à d’ailleurs participé à cette confirmation en réagissant à la mort de son fils auprès de l’agence Associated Press: “Maintenant, il est parti rejoindre ce club stupide. Je lui avais dit de ne pas le rejoindre.”

De nombreux autres artistes décèdent aussi à l’âge de 27 ans, mais ces derniers sont beaucoup moins médiatisés, car leur célébrité est beaucoup moins importante. Il suffit d’aller sur Wikipédia pour trouver une liste des nombreuses personnes ayant rejoint ce club. Je vous laisse le soin d’aller y faire un tour si cela vous intéresse.

Amy Winehouse rejoindra ce club en 2011 d’une overdose d’alcool, alors qu’elle luttait à cette époque contre sa toxicodépendance. Je voulais laisserais d’ailleurs, si le cœur vous en dit de lire le magnifique article publié dans Rolling stone à sa mort (il se trouvera dans les sources). La mort d’Amy Winehouse fait alors ressortir le club des 27, qui avait été quelque peu oublié par le grand public.

Aussi morbide que cela peut-être, j’ai une réelle fascination pour ce club. Ce qui rassemble tous ces artistes morts, vous le savez déjà, ou vous en doutez surement, sont d’énormes problèmes d’addictions, de lourds passés, ou bien une affreuse difficulté à supporter la célébrité et ses conséquences. Ils sont tous morts dans des circonstances plus ou moins mystérieuses, mais sont tous impliqués dans des suicides, ou bien des overdoses. Il y a d’ailleurs une chanson d’Yvi Levan qui résume parfaitement cette situation, elle porte d’ailleurs son nom “27 club”. Je me permets de vous partager une partie de la chanson, car cela en vaut le détour :

“Je préfère me consumer plutôt que je passer ma vie à attendre

Je veux qu’on se souvienne de moi dans les livres d’histoire

Tout le monde me connaîtra lorsque je mourrai,

Alors je me fiche de savoir si je survivrai

Je préfère me consumer plutôt que je passer ma vie à attendre”

De nombreuses théories tentent d’expliquer l’existence du club des 27 : mort prévue par les artistes en personnes, pactes avec le diable, ect… Mais la majorité pense qu’il s’agit d’une simple coïncidence. C’est un peu le vendredi 13 des artistes finalement. Enfin, Il semble que le club des 27 est, et restera un sujet mystérieux et fascinant pour de nombreuses personnes.

Sources :

http://www.esosphere-esoterisme.com/2016/09/le-club-des-27-le-mysterieux-club-des-artistes-partis-a-27-ans.html

http://www.slate.fr/story/26697/rock-un-coup-de-vieux-pour-le-club-des-27

https://lyricstranslate.com/fr/27-club-le-club-des-27.html

https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/19/2707573-mort-pop-star-sud-coreenne-27-ans-age-maudit-rock.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *