Adrien Costa : la nouvelle vie d’un ancien prodige

Adrien Costa : la nouvelle vie d’un ancien prodige

Il était l’un si ce n’est le plus grand espoir du cyclisme mondial. « Il » c’est Adrien Costa, un américain d’origine française à qui l’émission Stade 2 a consacré un magnifique portrait dimanche dernier. Dans ce reportage, le journaliste Nicolas Geay nous délivre à travers sa plume et sa voix, la nouvelle vie du jeune homme de 21 ans. Une nouvelle vie démarrée depuis ce terrible accident, survenu le 28 juillet dernier, et qui a eu pour conséquence l’amputation de la jambe droite d’Adrien Costa, et une croix définitive sur sa carrière.

Pour tout recontextualiser, la première fois que j’ai entendu parler de Costa, c’était dans un article de L’Equipe parût sur leur site internet le 28 avril 2017. Bon, malheureusement pour moi cet article était payant, et seul 10 % de ce dernier était disponible gratuitement. J’ai donc dû me contenter de l’introduction et de la photo. Mais la lecture de cette introduction ne manquait pas de superlatifs. Le jeune homme, âgé alors de 19 ans (ce qui est très jeune pour un cycliste professionnel) était même comparé à la légende du cyclisme américain : Greg LeMond (jusqu’en 2012, il partageait son trône avec Lance Armstrong, jusqu’à ce que dernier avoue qu’il trimbalait une pharmacie dans ses vaisseaux sanguins). Ce qui m’a surtout marqué dans cet article (ou plutôt ce dixième d’article), c’est la photo. Celle d’un homme au visage juvénile, à la chevelure blonde légèrement ébouriffée, et surtout au regard ultra déterminé.

A peine ma fixette sur son visage terminée, il fallait que je me renseigne davantage sur lui. Ce que j’ai appris, c’est qu’au-delà de ses victoires prestigieuses dans les catégories jeunes, Adrien Costa avait déjà commencé à se faire une place chez les professionnels. Alors certes, il ne s’agissait pas de grandes victoires sur des courses prestigieuses. Mais ce qu’il réalisait à son âge était tout simplement impressionnant. Il s’est notamment adjugé des victoires faces à des professionnels alors que lui courrait encore chez les espoirs. A seulement 19 ans, il a également terminé 3e du Tour de l’Avenir 2016, une course phare, réservée aux moins de 23 ans, et souvent remportée par de futurs grands noms du cyclisme (comme par exemple Nairo Quintana ou encore Warren Barguil).

Adrien Costa en 2016 (photo : Wikipédia)

Même si Costa n’était quasiment pas médiatisé, et s’il n’était connu que des grands amateurs de vélos, il faisait déjà partie de mes cyclistes favoris. Avec un statut particulier car il n’était qu’au début de sa carrière et que je m’attendais à suivre l’évolution d’un jeune homme qui arrivera un jour aux sommets. Il était au passage un excellent coup en termes de recrutement pour tous les amateurs du jeu vidéo Pro Cycling Manager.

Lors du mercato cycliste de 2018, je m’attendais à ce qu’il intègre l’une des 18 équipes du World Tour (première division). Cependant, son nom n’apparaissait dans aucune d’entres elles. Je me suis donc dit qu’il préférait encore rester au sein de son équipe Hagens Berman-Aexon (une équipe réservée aux coureurs de moins de 23 ans), après tout il n’avait encore que 20 ans et il n’y a quasiment aucun coureur de cet âge qui fait partie d’une équipe de première division. Pourtant, Adrien Costa ne figurait pas non plus dans l’effectif d’Hagens Berman-Aexon. Une rapide recherche Google m’a appris que Costa avait décidé de mettre sa carrière entre parenthèses pour terminer ses études et prendre du temps pour lui. Cette décision m’a fait réaliser à quel point le métier de coureur cycliste devait être rude et à quel point il prenait de la place dans une vie. Elle m’a aussi fait comprendre que Costa, l’homme en qui je voyais déjà ma future idole serait peut-être coureur s’il tentait un retour à la compétition, mais qu’il ne serait jamais la légende que les observateurs du vélo attendaient.

Si je continuais à faire gagner des courses au Adrien Costa virtuel sur Pro Cycling Manager, je n’entendais plus parler du vrai. Jusqu’à ce jour d’août 2018, où lors d’une session de scrollage de mon fil d’actu Facebook, attablé dans la zone wi-fi d’un camping breton, je vis passer l’information qui me choqua un long moment. Le site L’Equipe venait de m’apprendre qu’Adrien Costa venait de se faire amputer de la jambe droite, une semaine après un grave accident de randonnée où un rocher de presque 2 tonnes lui était tombé dessus, bloquant le malheureux près de 8 heures avant que des secouristes ne viennent l’extirper. L’article s’accompagnait d’une photo bouleversante d’Adrien Costa sur son lit d’hôpital. Très vite, une pluie d’hommage venant du monde cycliste s’est abattue. 125 000 euros ont même été collectés pour lui permettre de financer ses soins. 

Photo : Instagram @christopherblevs

Mais très vite, on n’entend plus parler de lui. Jusqu’en octobre dernier, où Adrien nous redonne le sourire avec un post Instagram qui rassure. On le voit, tout sourire, l’air malicieux, et surtout chevauchant un vélo et arborant fièrement sa prothèse. Bien qu’il dût faire une croix sur sa carrière professionnelle, Adrien Costa n’avait pas renoncé à se faire plaisir. Le reportage de Stade 2 l’a d’ailleurs démontré. Costa est aujourd’hui un homme serein, libre, qui ne se prive pas, malgré le handicap de pratiquer le vélo, le ski ou l’escalade. Il confie malgré tout ne pas être heureux mais garde l’envie d’inspirer « pas mal de gens ».

Au final, Adrien Costa ne sera pas pour moi une idole du cyclisme mais restera un mec que j’admire. Un mec qui a du courage, un mec qui continue à se faire plaisir, qui dépasse ses limites même avec une jambe en moins, un mec qui ne sera jamais une référence dans le monde du cyclisme, mais un mec qui peut être source d’espoir pour des millions de personnes handicapées.

Je pensais devoir attendre 5-6 ans pour applaudir Adrien Costa sur un podium. Pourtant il ne m’aura fallu attendre que quelques mois, pour applaudir Adrien Costa pour ce qu’il est en tant qu’Homme.

Simon Bouquerel

Sources :

Vidéo Stade 2 : https://www.youtube.com/watch?v=BGt4pWaZ0SE

Articles l’Equipe : 

https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Article/Adrien-costa-une-vedette-franco-americaine/796802

https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Adrien-costa-ampute-d-une-jambe/929153

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *