Edito #1 : Foulards Rouges : foule en rage ?

Edito #1 : Foulards Rouges : foule en rage ?

capture d’écran : Wikipédia

Dimanche 27 janvier, ils étaient environ 10 000, déterminés, enragés, écharpe Louis Vuitton scotchée au cou et veste Gucci chevillée au corps. Eux, ce sont les « foulards rouges », des hommes et des femmes prêts à tout pour montrer leur amour à Emmanuel Macron et dénoncer les agissements de ces méchants « gilets jaunes » qui cassent tout et qui bafouent notre démocratie.

Bon autant vous dire que ces « foulards rouges » sont rarement de ceux qui sont obligés de carburer aux coquillettes dès le 15 du mois. Mais bon comme EUX défendent la « démocratie » ils sont les gentils alors que les gilets jaunes sont évidemment le péril fasciste qui plane sur la France…

S’en sont suivies des louanges envers la police, une scène aussi triste que la mort de la maman de Bambi ou que l’ensemble des passages télés de Nicolas Dupont-Aignan. Après on peut comprendre que certaines personnes acclament les policiers. C’est vrai qu’en terme de cadrage de balle, on est plus sur du Kylian Mbappé que sur du Valère Germain.

Cependant, il y avait aussi des gilets jaunes dans ce cortège qui dénonçaient eux aussi les violences. Mais les « foulards rouges », poussés par leur fièvre de démocrates convaincus ont préféré les faire dégager et les insulter parce que bon, l’argument de la démocratie c’est bien mais faut que ça serve certains intérêts.

En bref, contrairement à ce que certains Jean-Eudes criaient, la démocratie, ce n’est pas juste les urnes, c’est aussi la rue. Et pour défendre ses droits, il n’est pas nécessaire de se vêtir d’un gilet jaune mais il nécessaire de rester vigilants à qui sont les plus violents. Gardons les yeux ouverts…du moins tant qu’on en a encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *